La vigne habille la France

La vigne habille la France

Cela peut sembler un peu étrange, voire déraisonnable, que de devoir en France défendre le vin. A-t-on réellement besoin de réaffirmer qu’il fait partie de notre culture ?

Que notre situation à cheval sur le 45e parallèle, notre climat tempéré adouci par les océans, notre histoire marquée par la rencontre des civilisations ont favorisé le lien intime entre le vin et le pays ? Partout où l’on pose le regard, paysages façonnés par la vigne et le travail des hommes, monuments, musique, peinture, littérature, chez les bâtisseurs de cathédrales ou dans le labeur obscur des moines de Cîteaux, dans la joie de Renoir, dans les poèmes de Villon ou les photos de Doisneau… partout le vin nous accompagne. Tartuffe est immortel et il a suffi de quelques ennemis de la joie, des « excessifs de la pureté » dont se moquait déjà Montaigne, pour que cette inépuisable source de plaisir et de savoir soit en danger.

Le vin, qui occupait dix-sept pages dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, peut-il être réduit à « douze grammes d’éthanol » ? Faut-il, au nom d’une nouvelle morale qui n’entend l’éducation du goût qu’au son des interdits, renoncer à ce qui demeure l’un des principaux et plus beaux atouts de la France ? Devrons-nous, si demain les censeurs du plaisir triomphent, bruler le Déjeuner sur l’herbe de Manet et couvrir le sein de Gabrielle d’Estrées que pince la Duchesse de Villars ? Ce propos nous éloigne du « pourquoi » de Vinobravo ? Pas vraiment. « La morale ne règne que sur les ruines de l’art », disait Elie Faure.

Nous ne laisserons pas, par découragement ou lâcheté, s’installer ce règne-là. Le vin et ses métiers transmettent depuis deux mille ans des valeurs qu’il convient aujourd’hui de valoriser. C’est notre but.

Jacques Dupont

Vidéos de l’édition 2014

Ouverture du colloque
Avec Etienne Gernelle, directeur du Point, Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon, François Patriat, président de la région de Bourgogne.

Deschamps et des vignes
Parrain : Jérôme Deschamps, acteur, metteur en scène et directeur du théâtre national de l’Opéra Comique. Rencontre avec Jacques Dupont, journaliste.

Boire ou courir : faut-il choisir ?
En France, le culte de la performance impose aux sportifs l’isolement. On décharge les athlètes de tout. Connu davantage pour ses exploits sur gazon, ancien pilier du XV de France, le docteur Serge Simon s’efforce d’extraire les sportifs de haut niveau de la bulle dans laquelle ils sont reclus. A partir d’exemples biologiques et médicaux, il se bat pour remettre les sportifs dans la vie ! Il lutte contre cette culture sportive trop hygiéniste.

A la santé de Platon
Le chemin de la vertu politique passe par le vin, selon Platon. Comme le philosophe athénien s’en explique dans ses Lois, le recours au vin est une condition nécessaire à la pratique et à célébration citoyenne de la vertu. Des citoyens unis sont des citoyens qui chantent et dansent ensemble, pour se réjouir d’appartenir à la même cité. Cela, seul le vin le permet, parce qu’il désinhibe en même temps qu’il socialise. Il est la condition d’une vie sociale réussie.

Ils ont soif d’apprendre
La filière fait face à une crise des vocations, et la moyenne d’âge des vignerons (indépendants ou coopératives) augmentent chaque jour un peu plus. Mais les exemples sont nombreux d’hommes ou de femmes qui, par amour ou par passion, quittent leurs univers pour recommencer une vie dans les vignes.

Vigne, dernier rempart contre l’urbanisation
En France, le paysage est davantage le fruit des décisions de l’homme que celui des sols et du relief. Les Français ont fait de l’alimentation la pierre angulaire de leur art de vivre. Partout, la vigne dessine les imaginaires et repousse à ses frontières les stigmates d’une urbanisation galopante. Jusqu’où ?

Vin et santé : entre plaisir et interdit
« Buvons peu mais buvons mieux pour vivre vieux ». Pour le docteur Rifler, la faculté protectrice de la consommation régulière et modérée de vin rouge et de prévention du cancer est reconnue. Les chercheurs s’intéressent maintenant à ses effets sur le vieillissement et en particulier son rôle protecteur sur la survenue des démences. Comment allier plaisir et modération, désir et interdit ?

La vigne dans la chanson française
Philippe Meyer donne de la voix. Florilège d’extraits et de citations.

Clôture
Avec François Rebsamen, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.